mercredi, avril 24, 2024
AccueilACTUALITÉSGrand Prix du Rayonnement français

Grand Prix du Rayonnement français

Créé en 2009 par la sénatrice Joelle Garriaud-Maylam, le Grand Prix du Rayonnement français récompense chaque année ceux qui font rayonner la France sur plan économique, gastronomique, humanitaire, environnemental, scientifique, culturel, francophone ou sportif. Cette année les prix ont été remis dans les salons du ministère des affaires étrangères, au quai d’Orsay, le jeudi 30  mars 2023, en présence de Mme Brigittte Macron.

Organisé sous le Haut patronage du Président de la République Monsieur Emmanuel Macron, le Grand Prix du Rayonnement Français se tient sous la présidence de la Princesse (d’empire) Yasmine Murat.

La nouvelle présidente de l’Association du Rayonnement français, la princesse Yasmine Murat an rendu hommage à la fondatrice Joelle Garriaud-Maylam laquelle est présidente d’honneur de l’Association. La sénatrice Joelle Garriaud-Maylam a précisé que les Prix du Rayonnement français ont pour objet de « mettre en valeur des personnes ou des institutions incarnant nos valeurs et portant haut l’image de la France dans monde ».

Outre Jean-Yves Le Drian qui a reçu le Prix spécial, le Jury a couronné des personnalités incontestables. Ainsi le Grand Prix du rayonnement économique a été attribué à Mme Christine Lambert, présidente de la FNSEA ; le  Grand Prix du rayonnement gastronomique à Mme Babette de Rozières, chef de cuisine ; le Grand Prix du rayonnement environnemental à Mme Heidi Sevestre, glaciologue ; le Grand Prix du rayonnement scientifique à Mme Emmanuelle Charpentier, microbiologiste et Prix Nobel de chimie ; le Grand Prix du rayonnement humanitaire à Frederic de Saint-Sernin, directeur général d’ACTED (l’Agence d’Aide à la coopération technique et au développement)

L’écrivain, historien et présentateur de télévision Stéphane Bern le  Grand Prix du rayonnement culturel de la part de Mme Brigitte Macron ; le joueur de basket-ball international Tony Parker le  Grand Prix du rayonnement sportif, Tony Parker a déclaré être « fier d’avoir choisi la France comme pays d’adoption » ; et Mme Nayla de Freige le  Grand Prix du rayonnement francophone pour son action à la tête de l’excellent quotidien L’Orient-Le Jour.

Nayla de Freige a affirmé que malgré la situation catastrophique du Liban, L’Orient continue sa marche et elle a souligné qu’Internet a donné un souffle nouveau puisque désormais le nombre de lecteurs à l’étranger et plus important que celui des Libanais du pays. Remettant le Prix à Nayla de Freige, l’académicien  français Daniel Rondeau a souligné le rôle de Nayla dans la tenue du Festival international de Baalbeck, un « festival incomparable, dans un site magnifique, qui a vu se produire, les plus grands artistes internationaux ».

Zeina el Tibi

 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

NOTES RÉCENTES

LECTURE